Ecoutez Radio Sputnik
    sommeil

    Des scientifiques recommandent de dormir nu pour des raisons sanitaires et écologiques

    © CC0 / C_Scott
    Insolite
    URL courte
    10285
    S'abonner

    La pratique de dormir nu présente des vertus, rapportent des scientifiques. Selon eux, cela permet non seulement d’améliorer la qualité du sommeil, mais aussi de soigner sa peau, voire de protéger la planète.

    Des scientifiques ont découvert que le fait de dormir nu avait des avantages pour le sommeil et pour se maintenir en bonne santé.

    Tout d’abord, en dormant nu, une personne a plus de chances de s'endormir plus vite, parce que dormir nu permet de faire baisser la température du corps.

    «Si vous êtes dans une chambre surchauffée ou si vous portez un pyjama, cela peut entraver cette diminution naturelle de la température», indique le docteur Alain Ducardonnet.

    Dormir nu est également favorable au rapprochement du couple, y compris émotionnel. Ainsi, selon un sondage réalisé au Royaume-Uni en 2014, 57% de ceux qui dorment nus sont heureux contre 48% qui préfèrent le pyjama.

    La tenue d'Adam et Ève est bénéfique à l’hygiène, car les vêtements entraînent souvent une chaleur et une humidité excessives ce qui est le climat favori des bactéries.

    Et comme être nu permet d’avoir un sommeil de qualité, plus de mélatonine est produite, ce qui aide à régénérer les cellules et à améliorer la qualité de la peau et des cheveux.

    En outre, un argument écologique a aussi cours. Il n’y a pas besoin de laver un vêtement de nuit donc de la lessive et de l’eau sont économisées.

    Lire aussi:

    Abdelmadjid Tebboune élu Président de l’Algérie dès le premier tour
    Un homme menaçant la police avec une arme blanche «neutralisé» à la Défense
    La Russie «est un allié très fiable de l’Algérie dans différents domaines»
    Une explosion dans une ville de l’est de l’Allemagne fait au moins 25 blessés - photo
    Tags:
    nudité, sommeil, santé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik