Insolite
URL courte
61316
S'abonner

Un couple américain a adopté en Ukraine une fillette qui aurait dû être âgée de huit ans mais il s’agissait d’une adolescente sociopathe atteinte de nanisme. Après avoir changé son âge légal pour 22 ans, ses parents l'ont abandonnée. Ils sont actuellement poursuivis pour cet abandon et la falsification des documents, rapporte le Sun.

Kristine et Michael Barnett, un couple d'Américains maintenant divorcé, affirme avoir été victime d’une escroquerie après avoir découvert que leur fille Natalia, qu'ils avaient adoptée en Ukraine, était en réalité une adolescente malade, indique le Sun.

En 2010, les Barnett ont décidé d'adopter une fille en Ukraine censée être âgée de huit ans. Mais c’est seulement plus tard que les parents ont commencé à avoir des soupçons et à croire qu’il s’agissait d’une adulte. En effet, celle-ci ne jouait jamais à la poupée, recherchait la compagnie d’adolescents et utilisait un vocabulaire plutôt sophistiqué pour une jeune enfant.

Ils ont alors demandé des tests osseux qui ont confirmé qu'elle avait menti sur son âge. Atteinte de nanisme, elle était en réalité à ce moment-là âgée d’au moins 11 ans. Elle avait émigré d’Ukraine aux États-Unis avec le reste de sa famille en 2008. Ses parents biologiques l’avaient ensuite abandonnée avant qu’elle ne soit placée en foyer.

Lorsque les parents ont commencé à interroger Natalia à ce sujet, son état mental se serait détérioré. La jeune fille aurait essayé de pousser Kristine contre une clôture électrique, versé de l'eau de javel dans son café et aurait même menacé de tuer ses parents adoptifs durant leur sommeil. Les Barnett ont donc demandé son placement dans une unité psychiatrique.

Durant son internement, le personnel médical déclare que Natalia aurait expliqué sans le moindre remords avoir tenté de tuer sa famille. C'est à ce moment-là qu'elle aurait été diagnostiquée «sociopathe» et «psychopathe».

Mais en 2013, le couple a abandonné brutalement son enfant pour déménager au Canada après avoir changé son âge légal pour 22 ans. Les Barnett sont accusés par un juge de l’Indiana d’avoir abandonné Natalia et d'avoir falsifié l'état civil de leur fille. Les parents adoptifs se défendent en mettant en avant le comportement de leur fille adoptive et en l'accusant de fraude.

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Moscou répond à la Pologne en déclarant cinq employés de son ambassade personae non gratae
Autorisés à vacciner, les sapeurs-pompiers expriment leur colère
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
abandon, escroquerie, adoption, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook