Ecoutez Radio Sputnik
    un tigre (image d'illustration)

    Un tigre en peluche provoque plusieurs interventions de police au Mans - photos

    © CC0 / Pexels
    Insolite
    URL courte
    6149
    S'abonner

    Plusieurs Manceaux ont eu peur en apercevant un animal sauvage dans les rues de leur ville alors qu’il ne s’agissait que d’un tigre en peluche. Appelés par des riverains inquiétés, les policiers ont conduit le jouet au poste afin de retrouver son propriétaire légitime.

    Dès la fin du mois de septembre, les policiers du commissariat du Mans, dans la Sarthe, ont été alertés à plusieurs reprises par des habitants apeurés par la présence d’un tigre dans les quartiers de la ville. La dernière fois, le prédateur a été vu à proximité de la passerelle des Atlantides, attaché à un banc, comme l’indiquent les forces de l’ordre sur leur compte Facebook.

    Pourtant, dépêchée sur place, une patrouille s’est rendue compte que l’animal sauvage n’était qu’un simple tigre en peluche.

    Les fonctionnaires ont décidé de capturer le terrifiant objet et de le conduire au poste afin de retrouver son propriétaire légitime.

    Selon une publication sur Facebook de la police nationale de la Sarthe, après avoir passé plusieurs jours en vadrouille, l’animal, volé quelques jours avant, a retrouvé sa jeune propriétaire. Accompagnée de sa maman, une fillette appelée Coline a finalement pu récupérer sa peluche.

    En outre, sur leur compte Facebook les fonctionnaires ont souligné que le 17 Police-Secours est «une ligne réservée aux urgences qui ne doit pas être encombrée par des appels fantaisistes».

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Le niveau de compréhension du langage humain par les chiens découvert par des chercheurs
    Tags:
    le Mans, intervention, police, peluche, tigres, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik