Ecoutez Radio Sputnik
    Ninja (image d'illustration)

    Une Japonaise rédige son partiel à l’encre invisible et reçoit la meilleure note

    © CC0 / xusenru / Ninja
    Insolite
    URL courte
    1401
    S'abonner

    Une jeune Japonaise passionnée par la culture ninja a rendu un essai écrit à l’encre invisible à son professeur d’histoire des ninjas. Apres avoir reconnu la technique d’aburidashi, l’enseignant lui a attribué la meilleure note pour sa créativité, rapporte la BBC.

    Passionnée par la culture ninja depuis son enfance, une jeune Japonaise s’est inscrite à des cours d’histoire des ninjas à l’Université de Mie, dans le centre du Japon. Pour la dissertation que le professeur avait demandé d’écrire après la visite du musée ninja d’Igaryu, cette jeune étudiante a utilisé la technique d’aburidashi, qui consiste à tremper du soja et à l’écraser pour en faire de l’encre, précise la BBC.

    «Quand le professeur a dit qu’il donnerait une excellente note pour la créativité, j’ai décidé que mon essai se distinguerait des autres», a-t-elle confié à la BBC, et de poursuivre: «C’est quelque chose que j’ai appris dans un livre quand j’étais petite. J’espérais juste que personne n’ait la même idée.»

    Avant de rendre copie blanche, elle a laissé la consigne de «chauffer la copie» pour être sûre que le professeur ne la jette pas à la poubelle. Suivant la consigne, le professeur l’a chauffée avec sa cuisinière à gaz. Avant même de terminer sa lecture, il a décidé de lui donner la meilleure note.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    ninjas, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik