Ecoutez Radio Sputnik
    Un grand requin blanc (image d'illustration)

    Un grand requin blanc s'invite dans une excursion de plongeurs et y sème la panique - vidéo

    CC BY 2.0 / Elias Levy / Great White Shark
    Insolite
    URL courte
    258
    S'abonner

    Un grand requin blanc a effrayé un groupe de plongeurs qui explorait un récif corallien dans les eaux indonésiennes. Il n’a cependant attaqué personne. C’est la première fois qu’un tel spécimen est vu près de l’Indonésie, rapporte Mail Online Australia.

    Lors de l’exploration d’une barrière de corail dans les eaux indonésiennes, un groupe de plongeurs a eu la mauvaise surprise de rencontrer un grand requin blanc de cinq mètres de long, indique Mail Online Australia.

    Le prédateur a surgi de nulle part et s’est déplacé lentement aux côtés des plongeurs. Cependant, malgré sa réputation, il a ensuite disparu sans plus s’intéresser à eux.

    Une étudiante en gestion de l’environnement, qui avait assisté à la scène, a affirmé: «Les grands requins blancs n'ont jamais été signalés auparavant près de l’Indonésie car c’est une espèce qui vit dans les eaux froides, il s'agissait donc d'un phénomène étrange».

    Cependant, le Dr Gregory Skomal, un expert américain dans ce domaine, a expliqué au Daily Mail Australia que bien que les requins blancs n’aient pas été souvent remarqués au large des côtes indonésiennes, leur répartition mondiale incluait bel et bien les eaux tropicales.

    «Une source considère l'Indonésie comme une région probable pour les requins blancs, car l'espèce a été aperçue au nord et au sud de l'Indonésie», a-t-il déclaré.

    Lire aussi:

    Ils font une découverte macabre à l’intérieur d’un crocodile de 4 mètres
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Les tweets «abjects» de l’époux de la préfète du Puy-de-Dôme ne sont pas passés inaperçus
    Des affrontements entre pompiers et CRS filmés le 5 décembre à Lille - vidéo
    Tags:
    plongeurs, requins, Indonésie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik