Ecoutez Radio Sputnik
    Chaussures bébé

    Une Indienne donne naissance à son premier enfant à 75 ans

    CC0 / TerriC / Booties Baby
    Insolite
    URL courte
    7914
    S'abonner

    Une habitante de l’État indien du Rajastan a accouché pour la première fois à l’âge de 75 ans. Sa fille a été conçue par fécondation in vitro (FIV) et est née par césarienne, relatent les médias indiens.

    Une Indienne de 75 ans, Prabha Devi, a donné naissance à un enfant pour la première fois dans l’hôpital Kinker de Kota, dans le Rajasthan (nord-ouest), annoncent les médias.

    Les médecins ont dû faire une césarienne puisque l’âge de la mère ne lui permettait pas d’accoucher naturellement, d’après le journal indien Aaj Tak.

    De plus, la femme n’avait qu’un seul poumon, en raison d’une tuberculose dont elle avait souffert par le passé, précise le quotidien hindi Jansatta.

    Selon le journal NewsBytes, la femme et son mari de 80 ans, qui ont déjà un enfant adoptif, ont conçu leur enfant biologique par fécondation in vitro (FIV).

    Née à la 30e semaine de grossesse, la fille ne pesait que 680 grammes. Après l’opération, elle a été envoyée à l’unité de soins intensifs d’un autre hôpital et relié à un appareil respiratoire, selon Aaj Tak.

    Son état s’est ensuite stabilisé, mais elle se trouve toujours à l’hôpital, d’après les médecins cités par les médias.

    Ce cas n'est pas une première en Inde, où une Indienne âgée de 74 ans a mis au monde des jumelles en septembre à Andhra Pradesh, dans le sud du pays, grâce à une FIV, d’après la chaîne de télévision NDTV.

    Un autre cas du genre remonte à 2016 quand une habitante de l'État indien de l'Haryana (nord), était devenue mère pour la première fois à l'âge de 70 ans, d’après l’agence France Presse (AFP). En 2008, une autre Indienne a donné naissance à des jumeaux à l’âge de 72 ans dans l'État de l'Uttar Pradesh (nord).

    Tags:
    Rajasthan, natalité, personnes âgées, bébé, accouchement, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik