Ecoutez Radio Sputnik
    Galaxie étoilée

    Des scientifiques pensent avoir découvert un mécanisme clé du Big Bang

    CC0 / lumina_obscura
    Insolite
    URL courte
    91923
    S'abonner

    Une nouvelle théorie permettant d'expliquer le principe d’apparition des supernovae de type Ia a été formulée par des scientifiques américains lors de recherches qui avaient initialement un tout autre objectif. Ils estiment que cette découverte permettrait de comprendre l'histoire de l'Univers.

    Des chercheurs de l'Université de Floride (UCF) ont par hasard établi une nouvelle théorie permettant d'expliquer le principe d’apparition des supernovae de type Ia (SNIa), rapporte l’Express se référant à une étude publiée le 31 octobre dans la revue scientifique Science.

    Lors de leurs recherches qui avaient initialement pour objectif de trouver de nouvelles méthodes de propulsion hypersonique, les chercheurs ont créé et analysé des explosions dans un environnement confiné grâce à des lasers et des caméras ultra-rapides, ce qui leur a permis de calculer les conditions nécessaires pour qu'une flamme provoque une violente réaction hypersonique.

    Ainsi, les chercheurs ont introduit «suffisamment de turbulences» dans un espace où se trouvait la flamme pour qu'elle puisse brûler intégralement l'énergie autour d'elle, jusqu'à provoquer une explosion hypersonique cinq fois plus rapide que la vitesse du son, soit 6174 km/h.

    Les scientifiques estiment que leur étude permettrait de déchiffrer l'histoire de l'Univers car celle-ci leur a permis de comprendre que ce mécanisme était le même que celui conduisant à la formation de supernovae Ia, lesquelles jouent un rôle décisif dans l'évolution du cosmos.

    Selon Kareem Ahmed, professeur adjoint au département de génie mécanique et d'aérospatial de l'Université de Floride (UCF), «les explosions des SNIa constituent par ailleurs un excellent outil de mesure des distances cosmologiques, elles ont aussi conduit à découvrir que l'Univers est en expansion accélérée, ou encore l'existence de l'énergie noire».

    Tags:
    supernova, Université de Floride, Big Bang, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik