Insolite
URL courte
19844
S'abonner

Une Australienne de 24 ans habitant la Nouvelle-Galles du Sud, est restée aveugle pendant trois semaines après s'être fait tatouer les globes oculaires à l'encre bleue au cours d'une procédure effroyable de 40 minutes, rapporte le Daily Mail. Elle risquait de devenir aveugle à jamais.

Amber Luke, une Australienne de 24 ans passionnée de modifications corporelles, a perdu la vue pour trois semaines après avoir reçu des injections d’encre bleue dans les yeux, relate le Daily Mail

Selon le média, elle a dépensé 26.000 dollars (23.500 euros) pour modifier son physique, notamment pour une tongue- split, des implants pointus dans les oreilles, le remplissage des joues et des lèvres, une augmentation mammaire, le piercing du front, de la poitrine, des lèvres, des joues, des poignets et des bras et environ 200 tatouages.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Shaved half my hair, flipped it over and we good 🤷🏼‍♀️😜🙈 #ambsluke #shavedhair #facetattoos #oktoberfest #headtattoo #melbourne

Публикация от Blue Eyes White Dragon 🥀 (@amber__luke)

Amber, dont le surnom est le «dragon blanc aux yeux bleus», a décidé de se faire injecter de l’encre pour rendre bleus ses globes oculaires. C’était, selon elle, la procédure la plus dangereuse.

«Malheureusement, mon artiste est allé trop loin dans mes yeux. Si la procédure oculaire est correctement effectuée, vous n'êtes pas censé devenir aveugle du tout. J'ai été aveugle pendant trois semaines. C'était assez brutal», a-t-elle confié.

Racontant les sensations éprouvées pendant la procédure, elle a dit que c’était comme si des éclats de verre avaient été frottés sur ses yeux.

Lire aussi:

Un policier tué dans la Sarthe par un véhicule tentant de prendre la fuite
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Tags:
yeux, tatouage, Nouvelle-Galles du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook