Insolite
URL courte
465
S'abonner

Croyant avoir entendu plusieurs coups de feu en pleine nuit, une Américaine a appelé la police. Arrivés sur place, les fonctionnaires n'ont rien trouvé car ces bruits étaient en réalité le fruit d’une maladie rare dont la femme est atteinte.

Une habitante du New Jersey (États-Unis) âgée de 64 ans souffre d’un trouble du sommeil connu sous le nom du syndrome «de la tête qui explose». Les personnes qui en sont atteintes entendent de gros bruits avant de s'endormir ou de se réveiller, comme un coup de feu, une bombe ou un coup de cymbales.

La femme a ainsi appelé la police, convaincue d’avoir entendu des coups de feu. Mais les forces de l’ordre n’ont rien trouvé… car c’est ce syndrome qui était à l’origine des bruits.

Un syndrome intraitable

«C’est vraiment très effrayant. Lorsque vous dormez et que vous entendez un coup de feu dans votre oreille, vous sautez au plafond. C’est la chose la plus bizarre que j'ai jamais vécue dans ma vie», a déclaré cette hématologue à la retraite au New York Post.

En novembre 2016, elle avait failli mourir à cause d’une crise d'épilepsie et était restée à l'hôpital pendant quatre mois. Un an plus tard, elle avait commencé à entendre des coups de feu.

Apeurée, elle n’arrive plus à fermer l’œil. Il n’existe malheureusement aucun traitement efficace, les connaissances sur cette maladie et ses causes restant très limitées.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Tags:
États-Unis, santé, maladies, coups de feu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook