Ecoutez Radio Sputnik
    un avion de Lufthansa

    Un passager se fait passer pour un pilote mais rien ne se déroule comme prévu

    © CC0 / Mr_Worker
    Insolite
    URL courte
    1617
    S'abonner

    Déguisé en pilote de Lufthansa, un homme a voulu éviter les files d'attente et bénéficier de privilèges supplémentaires à l’aéroport de New Delhi. La technique, qu’il dit avoir bien rodée, a fini par ne pas se révéler si infaillible qu’il l’imaginait.

    La police indienne a interpellé un individu qui se faisait passer pour un pilote de la compagnie aérienne Lufthansa à l’aéroport international de New Delhi, relate le quotidien India Today.

    L’escroc envisageait de prendre un vol d’Air Asia reliant la capitale indienne à Calcutta et avait sur lui une fausse carte d’identité. Une technique censée lui offrir l’accès aux privilèges des aéroports et éviter les files d’attente.

    Mais les événements ne se sont pas passés comme prévus. Le comportement du faux pilote a éveillé les soupçons d’un policier qui s’est renseigné auprès de Lufthansa pour vérifier s’il avait bel et bien un commandant de bord devant lui.

    Habitué aux déguisements

    Au cours de l’interrogatoire, l’individu a avoué qu’il s’était procuré sa fausse carte d'identité à Bangkok sur le tournage d’un film consacré à l’aviation. Il a dit mettre régulièrement différents types d’uniforme pour enregistrer des vidéos qu’il partageait ensuite sur TikTok

    Ce n’était pas la première fois qu’il se déguisait en pilote, l’escroc avouant y avoir eu recours à plusieurs reprises par le passé.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Végane depuis cinq ans, elle mange de la viande et s’étonne des résultats
    Tags:
    aéroport, passager, escroc, Lufthansa, pilote, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik