Insolite
URL courte
0 331
S'abonner

Présenté en octobre dernier, le diamant creux comportant en son cœur une seconde pierre précieuse restera dans la collection des pierres précieuses rares extraites par l’entreprise russe Alrosa.

La compagnie diamantifère russe Alrosa a décidé de ne pas vendre son «diamant dans le diamant», cette pierre précieuse absolument unique qui a déjà reçu le surnom de «matriochkas», cette poupée russe qui s’emboîte.

​Elle complétera donc la collection des trouvailles rares parmi lesquelles figurent notamment un diamant en forme de crane ou encore celui rappelant un ballon de foot.

Première mondiale

Extrait dans un gisement en Iakoutie, dans l’Extrême-Orient russe, ce diamant creux comporte en son cœur un second diamant. D’après les experts, il s’agit d’une première.

Selon les évaluations des spécialistes, l’âge de cette pierre pourrait s’élever à 800 millions d’années. Malgré sa structure complexe, il ne pèse que 0,62 carat (0,124 gramme), pour des dimensions de 4,8×4,9×2,8 mm. La pierre se trouvant à l’intérieur afficherait un poids estimé à 0,02 carat pour une taille de 1,9×2,1×0,6 mm.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Tags:
Alrosa, Iakoutie, Russie, diamants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook