Insolite
URL courte
554
S'abonner

Un plongeur Israélien a été attaqué par un requin et a survécu. La Direction de la nature et des parcs d’Israël avertit de la présence de requins près de Hadara.

En plein snorkeling (plongée avec palmes, masque et tuba) vendredi 22 novembre, un Israélien a été attaqué par un requin, informe le quotidien Israel Hayom.

Une chance inouïe

«Soudain, un requin a saisi ma palme et s’est mis à tirer dessus. C’était extrêmement puissant. Heureusement, il n’a emporté que la palme», raconte le plongeur avec soulagement.

L’eau chaude qui jaillit du site industriel de Hadera attire des centaines de requins, prévient la Direction de la nature et des parcs d'Israël (Israel Nature and Parks Authority, INPA).

Respecter les consignes de sécurité

L’intéressé est également revenus sur le comportement à adopter une fois dans l’eau pour éviter toute situation dangereuse: «Je n’ai pas beaucoup d’expérience, mais après cet incident je suivrai davantage les instructions de sécurité, comme celle de rester avec ses partenaires de plongée, car quand les requins voient un groupe, ils sont plus hésitants. Et il n’est pas recommandé de nager en eaux troubles pour garder une bonne visibilité. Enfin, il faut rester calme. Si vous commencez à vous agiter, le requin peut vous prendre pour une proie».

Le message avait été passé

Le week-end dernier, La Direction de la nature et des parcs d’Israël avait déconseillé de plonger non loin des requins qui se rassemblent de décembre à avril à proximité du site industriel de Hadera et de la centrale thermique Orot Rabin.

«Cette fois, j’y ai laissé ma palme, mais ça aurait pu être bien pire», confie le plongeur, l’air soulagé.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
Covid-19: en Afrique, inquiétudes et amalgames sur les intentions de la France
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
requins, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook