Ecoutez Radio Sputnik
    Portrait de William Shakespeare. Image d'illustration

    Un mystère de Shakespeare enfin résolu grâce à l’intelligence artificielle

    © AFP 2019 Leon Neal
    Insolite
    URL courte
    174
    S'abonner

    L’intelligence artificielle a aidé à déterminer quelles parties de la pièce «Henry VIII» avaient été écrites par William Shakespeare et lesquelles par John Fletcher. Il s’est avéré que Fletcher avait rédigé près de la moitié de la pièce.

    Petr Plecháč, chercheur à l’Académie tchèque des sciences, basée à Prague, a utilisé l'intelligence artificielle pour déterminer quelles parties de la pièce «Henry VIII» avaient été écrites par William Shakespeare et lesquelles par John Fletcher, autre grand nom de la dramaturgie britannique, informe le magazine américain MIT Technology Review.

    En utilisant un algorithme qui étudie et peut déterminer le style des écrivains, l'expert a constaté que Fletcher avait rédigé près de la moitié de la pièce. L’IA a ainsi pu déterminer que dans l’acte III, scène 2, les deux dramaturges ont collaboré à partir de la ligne 2081 jusqu’à la ligne 2200 où Shakespeare a repris le flambeau.

    Similitudes déjà signalées

    Les similitudes entre les œuvres de Shakespeare et de Fletcher ont été remarquées en 1850 par James Spedding, analyste littéraire. Depuis, de nombreux historiens et experts ont tenté de comprendre quelles parties de l’œuvre avaient été rédigées par Fletcher, mais à l’époque, la tâche était loin d’être facile et c’est seulement de nos jours que les résultats de l'analyse de «Henri VIII» à l’aide de l'intelligence artificielle ont permis de confirmer ces hypothèses.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Végane depuis cinq ans, elle mange de la viande et s’étonne des résultats
    Tags:
    Henry VIII, William Shakespeare, Prague, intelligence artificielle