Insolite
URL courte
9119
S'abonner

La chanteuse Aya Nakamura, invitée sur le plateau du Téléthon pour s’adresser à ses fans et soutenir la cause des personnes atteintes de maladies rares, n’a visiblement pas compris une question posée par le présentateur Nagui, ce qui lui a valu de nombreuses moqueries sur le Net. Elle a par la suite enregistré une vidéo pour calmer la polémique.

L’auteur-compositeur-interprète de pop et RnB Aya Nakamura a été invitée le 6 décembre par Nagui sur le plateau du Téléthon 2019 afin de lancer à ses fans un appel à l’entraide, profitant de son influence. Mais elle a préféré remercier ceux qui la soutiennent, paraissant indifférente à la cause qu’elle était venue défendre.

«Chaque jour, je reçois beaucoup d'amour, beaucoup de soutien. Je pense que je ne vous remercie pas assez. Merci, aujourd'hui, de m'accompagner, de me soutenir, de m'encourager dans ce que je fais. C'est super important. Vous le voyez pas forcément tous les jours, mais ça me booste», a-t-elle déclaré.

Un moment de gêne

Déconfit, le présentateur lui a alors redemandé ce qu'elle avait à dire pour le Téléthon. Après un moment d’hésitation, Aya Nakamura a finalement demandé à ses fans d’«aider les gens» et d’appeler le 3637.

La chanteuse a été vivement critiquée sur les réseaux sociaux pour ce quiproquo, les internautes ne comprenant pas qu'une artiste puisse préférer parler d'elle-même plutôt que collecter des dons pour combattre les maladies rares.

​Cependant, certains ont pris sa défense:

​…en évoquant notamment sa couleur de peau:

​Plus tard, une vidéo de Nakamura a été partagée sur le compte Twitter du Téléthon. Elle y appelle cette fois directement à faire un don.

Lire aussi:

Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Deux doigts d’honneur d’un policier français capturés par Google Maps - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
Tags:
France, Nagui, Aya Nakamura
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook