Insolite
URL courte
5125
S'abonner

Une habitante de Dallas a gagné 37 millions de dollars (près de 33 millions d’euros) après qu’un banquier a fait une erreur lors d’une transaction. Son mari a cependant appelé l'établissement et l'argent a été restitué.

Une employée d’un magasin de chaussures de Dallas est soudainement devenue l'une des femmes les plus riches des États-Unis après qu’un philanthrope inconnu a transféré 37 millions de dollars (près de 33 millions d’euros) sur son compte bancaire, rapporte CBS.

«Je croyais vraiment que quelqu'un nous avait donné ces 37 millions de dollars», a-t-elle raconté au média.  

L’origine de l’énorme montant

Selon le site d’information, après avoir découvert ce montant inattendu elle a pris un bon bol d’air avant d’aller en parler à son mari. Ce dernier a décidé d’appeler la banque pour découvrir d'où venait le transfert «qui est clairement trop beau pour être vrai».

La situation s'est rapidement éclaircie. Peu de temps avant, un client avait effectué un dépôt en devises étrangères et cette rentrée d’argent avaient été manuellement traités par un opérateur. Celui-ci avait alors entré le numéro de compte dans le champ du montant.

D’après le média, la banque a repris l’argent en présentant ses excuses.

Même si ces millions n'ont été là que pour un jour et demi, cette femme a eu le temps de réfléchir à la façon dont elle aurait pu les dépenser. Elle a ainsi raconté à CBS avoir eu l’idée de faire un don de bienfaisance et d’investir dans l'immobilier.

«J'étais millionnaire, j'ai une capture d'écran, donc je peux en parler. C'est toute une histoire», a-t-elle noté.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Tags:
argent, transaction, millionnaires, banques, Dallas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik