Insolite
URL courte
9336
S'abonner

Quelque 225 cadavres d’étourneaux ont été repérés sur une route d’Anglesey, une île du pays de Galles. «C’est comme s'ils étaient tombés morts du ciel», s’est étonné un témoin qui a filmé la scène. La cause de leur décès n’est pas établie à ce stade.

Des centaines d’étourneaux ont trouvé la mort sur l’île d’Anglesey, au pays de Galles. Les oiseaux, tous ensanglantés, ont été découverts sur une route de campagne.

La vidéo ayant immortalisé la scène a été mise en ligne le 11 décembre.

​«C’est comme s'ils étaient tombés morts du ciel», a indiqué le témoin.

Les pales des éoliennes en cause?

Dans la foulée, l’homme a contacté la police et une agence spécialisée dans la protection de la faune et de la flore. La cause de leur mort n’a pas encore été définie.

Néanmoins, selon une hypothèse relayée par les médias, les oiseaux auraient pu voler à travers les pales d’éoliennes, ce qui les aurait tués.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
décès, oiseaux, Pays de Galles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook