Insolite
URL courte
81040
S'abonner

Pour respecter les termes d’un pari perdu, un Russe a jeté sa Mercedes Gelandewagen d’une hauteur de 300 mètres, louant les services d’un hélicoptère pour ce faire. Une vidéo circule sur les réseaux sociaux.

Deux Moscovites, se présentant comme des blogueurs, ont fait un pari et le perdu a dû faire chuter son véhicule d’une hauteur avoisinant les 300 mètres, relatent les médias russes.

Les deux hommes ont loué un hélicoptère Mi-8 pour réaliser leur idée et ont y accroché une Mercedes-Benz Gelandewagen, estimée entre 650.000 et 1,2 million de roubles [soit entre 9.400 et 17.400 euros, ndlr]. Ensuite, la voiture a été lâchée de la hauteur de 300 mètres près de l’aéroport Peski à Petrozavodsk, en Carélie.

Sur une vidéo relayée par les médias, on voit la voiture accrochée à l’engin, suspendue au-dessus des arbres. Un instant plus tard, le véhicule est décroché et l’on peut observer sa chute.

Pour réaliser ce gage, les hommes auraient payé près de 250.000 de roubles [environ 3.600 euros, ndlr] pour la location d’une durée de 20 minutes de l’hélicoptère, quand habituellement le prix pour un appareil de ce genre tourne autour des 160.000 roubles [environ 2.300 euros, ndlr]. La ville de Petrozavodsk a été choisie car les blogueurs n’ont pas réussi à trouver le moyen de réaliser leur idée à Moscou.

Toutefois, le mystère reste entier concernant ce sur quoi portait le pari entre les deux hommes. La police locale a ouvert une enquête pour éclaircir les circonstances autour de cet épisode.

Lire aussi:

Un projet de loi de prolongation du pass sanitaire devrait être présenté le 13 octobre
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
En continu: plusieurs morts et blessés suite à une fusillade dans une université en Russie
Pfizer et BioNtech annoncent les résultats positifs des essais du vaccin chez les enfants de 5 à 11 ans
Tags:
insolite, Mercedes-Benz, Russie, Mi-8
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook