Insolite
URL courte
1221
S'abonner

Un chat qui s’était glissé sous le capot d’une voiture pour se réchauffer a parcouru environ 200 kilomètres de Birmingham à Londres. Le conducteur ne l’aurait découvert qu’à son arrivée. Le clandestin à quatre pattes a été effrayé mais n’a pas été blessé. Une association de protection des animaux cherche actuellement son maître.

Un conducteur de Birmingham a parcouru environ 200 kilomètres avec un chat dans le compartiment moteur de son véhicule. L'animal a été retrouvé une fois arrivé à destination dans l'est de Londres. Bien que très effrayé, il n’a pas été blessé.

Selon l’association The Celia Hammond Animal Trust, le chat a sans doute grimpé sous le capot de la voiture alors garée pour se réchauffer. Le propriétaire de la voiture est revenu et a rapidement démarré le moteur, mais l’animal apeuré n'aurait pas eu le temps de sortir. Le conducteur a parcouru près de 200 kilomètres sans s'arrêter.

Lorsque finalement le conducteur a immobilisé sa voiture, des passants lui ont signalé des miaulements provenant du moteur. Quand le capot a été ouvert, un chat s’y trouvait dans le compartiment moteur.

Relâché dans la rue, le petit voyageur a été attrapé par un local pour être transféré à une association de protection des animaux. Malheureusement, le chat n'a pas de micropuce. Par conséquent, le rendre à son propriétaire sera assez difficile. Cependant, l’association compte sur de l'aide et une large couverture des réseaux sociaux.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
chats, Birmingham, Londres, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook