Insolite
URL courte
33410
S'abonner

Selon des experts en cybersécurité, il n’est pas recommandé d’utiliser les câbles USB installés dans les lieux publics pour recharger son smartphone. Pour protéger celui-ci des logiciels malveillants, il est plus raisonnable de privilégier une batterie externe ou des câbles spéciaux.

Les prises mises à disposition dans les aéroports, les stations de métro et autres lieux publics présentent un danger car pouvant permettre aux hackers d'accéder aux données personnelles des propriétaires de smartphones, ont révélé à Sputnik des experts en cybersécurité.

Selon Sergueï Nikitine, chef adjoint de l’entreprise spécialisée en cybersécurité Group-IB, les câbles installés dans les lieux publics pourraient être corrompus par des logiciels malveillants: soit un appareil spécial intégré au câble lui-même, soit un «micro-ordinateur» installé dans la prise.

M. Nikitine explique que ce «micro-ordinateur» envoie un code malveillant au téléphone, l’active et pirate ses données.

Selon un expert de la société informatique Jet Infosystems, Gueorgui Starostine, les cybercriminels peuvent télécharger des photos depuis les smartphones à des fins de chantage ou infecter l'appareil avec un virus. Voire installer des logiciels pour collecter des données avant de les analyser et de les vendre à des annonceurs publicitaires ou à des malfaiteurs.

Les experts ont ainsi conseillé d'éviter les bornes de recharge  publiques. La société Avast a proposé d'acheter des batteries externes pour smartphones ou des câbles USB dans lesquels les fils transférant les données ont été retirés.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Tags:
smartphones, ransomware, logiciel, cybersécurité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook