Insolite
URL courte
2223
S'abonner

Un Américain de 30 ans a passé plus de 20 jours sous des températures glaciales en Alaska après que sa cabane a pris feu. Se retrouvant coincé au milieu de nulle part, l’homme a pu survivre grâce à quelques pots de beurre de cacahuète et un abri de fortune construit dans la neige.

Vers mi-décembre, Tyson Steele, originaire de l’Utah, aux États-Unis, a accidentellement brûlé sa cabane située dans une région reculée de l’Alaska. Coincé sous des températures largement en dessous de zéro, il a dû établir un plan de survie avec ce qui avait survécu de l’incendie. Ce n’est que le jeudi 9 janvier qu’il a été secouru par un hélicoptère de la police d’État, qui l’a repéré grâce à un grand «SOS» tracé dans la neige.

L’erreur de cet homme de 30 ans est d’avoir placé un morceau de carton dans son poêle à bois pour l’allumer plus facilement.

«Je savais que c’était un problème, j’ai allumé des poêles à bois toute ma vie, a-t-il déclaré dans un communiqué détaillé. Cela a provoqué des étincelles à travers la cheminée, qui ont atterri sur le toit».

Sa cabane a rapidement pris feu, et Tyson a rapidement compris qu’il ne pourrait pas arrêter l’incendie. Il a eu le temps de prendre quelques couvertures, des manteaux, et des sacs de couchage avant de sortir.

Son chien n’a pas survécu

Malheureusement, son labrador de six ans ne l’a pas suivi et s’est vite trouvé coincé dans la cabane en feu, sans issue possible. «Je n’avais pas de mots pour exprimer mon chagrin, j’ai juste crié. […] C’est comme si je m’étais arraché les poumons», a-t-il décrit. Sans logement et sans compagnon, Tyson s’est retrouvé seul, le voisin le plus proche vivant à plus de 30 kilomètres.

Il survit grâce à du beurre de cacahuètes

Il a alors tenté d’appeler ses parents, mais son téléphone ne marchait pas. Selon les autorités, la seule façon de sortir de là est par charter aérien, dans une région où les températures peuvent descendre à 40 degrés sous zéro. L’homme a alors rassemblé tout ce qui restait des décombres de sa cabane. Il a ainsi pu construire une tente de fortune dans la neige, renforcée à l’aide de bois et de bâches.

Concernant la nourriture, il a estimé qu’il pouvait tenir 30 jours avec ses pots de beurre de cacahuète, s’il se limitait à deux par jour. Certains s’étaient ouverts sous l’effet de la chaleur et avaient un goût de brûlé.

Les secours ont été prévenus par l’un de ses amis, qui s’inquiétait de ne pas l’avoir vu depuis des semaines. Finalement sain et sauf, l’homme compte revenir à Salt Lake City, dans l’Utah, où vit sa famille. «Ils ont un chien. Il m’aidera à aller mieux», a-t-il conclu.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Tags:
labrador, beurre de cacahuète, incendie, froid, guide de survie, survivant, Alaska
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik