Insolite
URL courte
8195
S'abonner

Pris la main dans le sac en plein délit de vol: un trader vedette de la banque Citigroup qui gagnait un salaire à sept chiffres a été suspendu… pour avoir volé à la cantine du siège, raconte le Financial Times.

Une cupidité maladive ou une cleptomanie? Disposant d’un poste qui permet de gagner un salaire à sept chiffres, un trader de la banque américaine Citigroup, qui officiait dans les locaux du siège européen de l'établissement, au quartier d'affaires londonien de Canary Wharf, a été accusé par son entreprise de vol à la cantine.

L'affaire a été révélée par le Financial Times. Selon le magazine financier, Paras Shah était l’un des grands noms du trading obligataire: au dernier trimestre 2019, le chiffre d'affaires de la division du trader affichait un bond de 49% sur un an.

Bloomberg écrit qu’il s’agit du directeur des opérations de crédit à haut rendement pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. D’après Le Figaro, l’homme échangeait notamment des «junk bonds», obligations à risque d’entreprises. Son poste lui aurait rapporté au bas mot 200.000 euros par an.

«Mais son profil à haut potentiel se rémunérerait facilement un million annuel, selon des confrères», écrit Le Figaro.

Pris la main dans le sac

Le trader, suspendu le mois dernier, avait été pris la main dans le sac pendant qu’il volait de la nourriture à la cantine de la banque, raconte le Financial Times.

Selon les médias, qui se réfèrent à des sources du marché, un tel licenciement s’assortirait d’un chèque de plus d’un million d’euros.

Il n’a pas été révélé si ce trader londonien de 31 ans était cleptomane, mais les vols à la cantine qui lui ont été reprochés sont à l'origine de sa mise à pied il y a quelques jours.

Lire aussi:

Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Joe Biden confond trois fois la Libye et la Syrie à la veille de son sommet avec Vladimir Poutine
Tags:
marché boursier, traders, cantine, nourriture
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook