Insolite
URL courte
0 56
S'abonner

En Australie, un homme a filmé la confrontation entre un serpent et un lézard. Réussir à se régaler de ce reptile à pattes n’a pourtant pas été facile pour ce prédateur rampant qui fait toutefois partie des plus venimeux.

La faune australienne a réservé une sacrée surprise à cet homme, qui en pleine journée de travail a été témoin d’une bataille entre un lézard et un serpent. Une scène qu’il n’a pas manqué d’immortaliser en vidéo.

«Je venais de sortir de ma voiture pour rendre visite à un client à Brisbane, en Australie, et j'étais au téléphone, sans vraiment prêter attention», raconte-t-il.

C’est alors qu’un sifflement l’a fait sortir de ses pensées et l’a poussé à regarder sur la pelouse. Là, à une vingtaine de centimètres de lui, un serpent cherchait avec insistance à se régaler d’un imposant lézard.

Un serpent extrêmement venimeux

Une vidéo postée sur la chaîne YouTube  ViralHog montre le reptile rampant se contorsionner autour de sa proie. Chargé à plusieurs reprises, ce dernier parvient à se libérer et tente d’attaquer le serpent en retour. Ses mouvements sont pourtant lents, l’animal étant visiblement fatigué du combat.

En commentaire, l’auteur de la séquence affirme qu’il s’agissait d’un serpent brun australien, une espèce extrêmement venimeuse, et que sa proie était un lézard à langue bleue.

La scène dure plus de deux minutes sans que l’un de ses acteurs prenne le dessus. Quant à l’homme, il dit être revenu sur les lieux plus tard pour constater que les reptiles avaient disparu. «Je crois qu'à la fin le serpent a gagné», estime-t-il.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
affrontements intercommunautaires, lézards, serpents
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook