Insolite
URL courte
93518
S'abonner

Un journal canadien a raconté l’histoire d’un riche chef d’entreprise qui aurait brûlé plus d’un million de dollars en cash pour ne pas payer la pension alimentaire de son ex-femme.

Une séparation digne de l’époque de l’Empire romain a récemment eu lieu au Canada où un chef d’entreprise affirme avoir préféré brûler sa fortune au lieu d’en céder une partie à sa femme et ses enfants, rapporte l’Ottawa Citizen.

Selon le quotidien, Bruce McConville, 55 ans, a pris le soin de revendre tous ses biens immobiliers et ses entreprises avant de retirer tout l’argent en liquide. Le montant total de l’opération s’est chiffré à un million de dollars, soit près de 700.000 euros.

Par la suite, le père de famille a assuré à la justice avoir tout brûlé après 25 retraits depuis six comptes différents. Mais son histoire n’a pas vraiment convaincu le juge en charge de l’affaire qui a condamné M.McConville à 30 jours de prison pour s’être moqué du tribunal.

«Vous vous moquez de ce tribunal et de son processus, ce que je ne permettrai pas. Plus particulièrement, je trouve que ce que vous avez fait est moralement répréhensible car ce que vous prétendez avoir fait porte directement atteinte aux intérêts de vos enfants», a expliqué le juge cité par le journal.

Incapable de déterminer dans l’instant les ressources de McConville, la justice n’a pu fixer de pension alimentaire.

Lire aussi:

L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Le chef des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris, Philippe Juvin, dans la course à la présidentielle
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Tags:
pension alimentaire, dollar US, Canada, divorce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook