Insolite
URL courte
0 131
S'abonner

Un homme tentait de filmer de belles images panoramiques à l’aide d’un drone au large des côtes de l’île de Groote Eylandt en Australie quand il a tout à coup aperçu un crocodile dans l'eau. Il a approché l’appareil du reptile mais ce dernier n’a pas apprécié et a alors décidé de l’attaquer.

Un gigantesque crocodile a attaqué le drone d’un homme qui voulait filmer de belles images panoramiques avec son appareil près de l’île de Groote Eylandt, en Australie. Les faits se sont produits le 9 février.

Une réaction inattendue

Une vidéo, publiée sur Internet, montre que le drone passe au-dessus du prédateur immobile qui saute soudainement pour intercepter l’engin dans les airs mais le propriétaire de l’appareil réagit à temps.

En faisant passer son drone au-dessus de la tête du reptile, l’homme ne s'attendait pas à une telle réaction de l’animal. Pourtant, il a réussi à contrôler son appareil et à le faire revenir vers le bateau.

«J'ai repéré le crocodile d'eau salée à environ 70 mètres du bateau et il se dirigeait tout droit vers nous», a indiqué l’homme au Daily Mail. «J'ai levé le drone le plus rapidement possible pour regarder de plus près et cette attaque s'est produite».

«Nous avons continué à filmer et à prendre des photos jusqu'à ce que la batterie du drone soit presque morte, puis j'ai essayé de faire atterrir le drone dans le bateau et il est devenu fou, alors j'ai dû le faire s’écraser à l'intérieur du bateau sinon nous aurions perdu le drone et, ce qui est plus important, les images», a conclu l’homme.

Lire aussi:

Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Un cambrioleur s'introduit dans une maison en pleine nuit, il est neutralisé par un père de famille
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Tags:
drone, attaque, crocodiles, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook