Insolite
URL courte
Propagation du coronavirus - mars 2020 (39)
367757
S'abonner

Un pasteur américain, fondateur d’un groupe religieux proche du cabinet de Donald Trump, a affirmé dans un blog que le coronavirus avait été envoyé par Dieu pour punir les homosexuels et les environnementalistes.

Ralph Drollinger, l’un des conseillers évangéliques de Donald Trump, a affirmé que la pandémie de coronavirus pourrait avoir été causée par «la colère de Dieu» contre les États-Unis. Il a ensuite expliqué que cette punition divine concernait les homosexuels et les environnementalistes.

Dans un texte intitulé «Dieu juge-t-il l’Amérique aujourd’hui?» et publié le 21 mars sur son blog, le pasteur détaille que le Covid-19 est apparu à cause d’une «inclinaison de la société au lesbianisme et à l’homosexualité». Il s’est également attaqué à «ceux qui servent la créature plutôt que le Créateur», qualifiant «la religion de l’environnementalisme» d’aberration.

M. Drollinger est un influent conseiller religieux et dirige en personne un groupe qui se réunit chaque semaine avec le cabinet de Donald Trump à la Maison-Blanche. Parmi les personnes qui y assistent régulièrement se trouvent deux membres du groupe d’étude contre le Covid-19 et le secrétaire d’État Mike Pompeo, a indiqué le Washington Post.

Le mois de mars est celui de «la repentance du péché LGBT»

Mercredi 4 mars, c’est un autre pasteur américain, Steven Andrew, qui avait annoncé sur son site «USA Christian Church» que le mois de mars était celui «de la repentance du péché LGBT», permettant ainsi de «protéger les États-Unis des maladies comme le coronavirus». Fervent soutien de Donald Trump, le religieux avait rappelé que «les homosexuels perdent leur âme et Dieu détruit les sociétés LGBT».

Dossier:
Propagation du coronavirus - mars 2020 (39)

Lire aussi:

Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Tags:
religion, Donald Trump, Covid-19, homosexualité, LGBT
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook