Insolite
URL courte
152412
S'abonner

C’est derrière son objectif qu’il a eu la chance de rencontrer un ours qui sortait d’hibernation et marchait tranquillement sur la crête d’une montagne, à 2.800 mètres d’altitude.

«La photo la plus inattendue que j’aie faite». Le weekend dernier, dans les Hautes-Pyrénées, le photographe indépendant Nathan Birrien a immortalisé un ours qui se promenait à 2.800 mètres d’altitude.

«Je me suis retrouvé au bon endroit, au bon moment», confie le photographe de 24 ans contacté par 20 Minutes. «Grâce à quelques sources, j’ai appris la présence probable d’un ours. J’ai eu la chance de pouvoir l’observer pendant une petite heure», confie-t-il.

Le spécialiste des paysages de montagne a ensuite partagé ses clichés sur les réseaux sociaux. Nombreux sont les internautes a les avoir accueillis avec enthousiasme.

Un ours à la réputation sordide

Selon Alain Reynes, responsable de l'association Pays de l'Ours-Adet, l’animal en question serait Goiat, qui est l’un des rares ours localisables car équipé d’un collier GPS. Ce mâle né en 2006 en Slovénie avait été aperçu plus tôt dans la semaine sur la commune limitrophe d’Azet, où l’image a été prise, selon le site officiel Info Ours des Pyrénées.

Les médias rappellent que Goiat, relâché en juin 2016, est soupçonné d’avoir tué plusieurs animaux en 2019 dans les vallées de Louron et de Barousse, et est officiellement classé «ours à problèmes». De nombreux opposants demandent ainsi son retrait du massif, où plus d’une quarantaine de spécimens sont présents aujourd’hui.

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Un gang de voleurs de 4x4 démantelé à Paris, il envoyait ses larcins en Afrique
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
montagnes, ours, France, Hautes-Pyrénées
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook