Insolite
URL courte
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
2125
S'abonner

Alors que le Premier ministre indien a annoncé un prolongement du confinement jusqu’au 3 mai, la police de l’État du Gujarat a organisé un défilé particulier pour rappeler à la population qu’il est important de respecter le confinement.

Mardi 14 avril, le Premier ministre indien, Narendra Modi, a prolongé le confinement de 19 jours supplémentaires, jusqu’au 3 mai. L’Inde, qui entre dans une nouvelle phase de lutte contre le coronavirus, a déjà confiné depuis une vingtaine de jours ses 1,3 milliard d’habitants. Afin que la population continue à respecter ces mesures, la police de l’État du Gujarat, dans l’ouest du pays, a eu une idée originale.

Pour leur «parade de sensibilisation», les forces de l’ordre ont défilé dans la petite ville de Mandvi avec leurs chiens et chevaux. Ils y présentaient des panneaux avec des messages de prévention dans le dialecte local, notamment de «rester à la maison». La présence d’animaux aura au moins eu le mérite d’attirer l’attention des habitants.

La créativité pour faire passer les messages

Deux semaines auparavant, la police d’Hyderabad, capitale de l’État du Telangara, avait coiffé ses agents de la circulation avec des casques en papier-mâché en forme de virus. Si les citoyens n’étaient pas capables de le voir à l’œil nu, ils n’ont pas pu manquer ces policiers qui leur rappelaient de rester chez eux.

Selon le bilan du 15 avril, l’Inde compte 11.555 cas positifs de coronavirus et 396 morts, tandis que 1.362 personnes en ont guéri.

Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Tags:
message, parade, animaux, police, confinement, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook