Insolite
URL courte
5310
S'abonner

Sans même essayer de rester discrets lors de leur soirée, des habitants d’un quartier résidentiel de Belgique ont tiré le 18 avril des feux d’artifice en pleine période de confinement. La police a dû intervenir pour mettre fin à leurs festivités.

La police de Zelzate en Belgique a été mobilisée samedi 18 avril pour mettre fin à une soirée après que dix personnes sont allées jusqu’à tirer des feux d’artifice en plein confinement, rapporte le quotidien Het Nieuwsblad.

«Quand j'ai voulu promener mon chien pour un moment vers 22h15, nous avons été surpris par quelques pétards. Au début, nous avons pensé à des coups de feu. Quand j’ai regardé dehors, je n'en ai pas cru mes yeux: il s’agissait vraiment de feux d'artifice. Et cela a duré assez longtemps. Au total, près de 15 minutes», a confié un riverain.

La police a dressé des procès-verbaux aux responsables.

Le maire réagit

L’édile a qualifié ce comportement d’irresponsable et de totalement inacceptable, surtout dans une période où les soignants travaillent chaque jour d'arrache-pied à combattre le virus et à sauver des vies.

«Nous avons fait beaucoup d'efforts pour l'information et la communication, et il est dommage qu'il y ait des individus qui fassent montre d’un tel comportement», a conclu le maire.

Nombre total de contraventions

Selon RTL Info, la police belge a annoncé le 19 avril avoir dressé  36.114 procès-verbaux en un mois pour non-respect des mesures de confinement. Près de la moitié des contrevenants avaient entre 18 et 29 ans.

La Belgique recense le 20 avril 5.828 morts et 39.983 contaminations, indique le bilan de l’Université Johns Hopkins.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Loi Avia: «il est urgent de mettre un coup d’arrêt à ce projet orwellien»
Tags:
confinement, Covid-19, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook