Insolite
URL courte
1101
S'abonner

Dans la nuit du 21au 22 avril, la pluie d’étoiles filantes des Lyrides, provoquée par le passage de la comète Thatcher, a atteint son pic d’activité avec une vingtaine d’étoiles filantes par heure, rapporte l’International Meteor Organization (IMO).

Dans la nuit de mardi à mercredi, la pluie d’étoiles filantes des Lyrides, provenant d’un courant de poussière laissé par la comète C/1861 G1 Thatcher, a enregistré un pic d’activité. Comme l’a signalé l’International Meteor Organization (IMO), il était possible d’observer entre 10 et 20 météores par heure.

Le phénomène pouvait être contemplé toute la nuit à partir de 00h40, heure de Paris.

La Lune ne gênait pas l’observation

Son observation n’était pas gênée par la lumière de la Lune, proche de sa nouvelle phase et, par conséquent, invisible.

La pluie d’étoiles filantes des Lyrides est ainsi nommée car son radiant (le point d’où l’essentiel des étoiles filantes semble provenir) se situe vers la constellation de la Lyre.

L’IMO indique que, comparés à d’autres averses de météores, les Lyrides ont tendance à produire des météores brillants, ce qui les rend plus faciles à observer et à photographier alors qu’ils entrent dans l’atmosphère à la vitesse d’environ 50 kilomètres par seconde, soit 180.000 km/h.

Lire aussi:

Émeutes urbaines: «Le gouvernement n’a ni les moyens ni l’intérêt d’aller à l’affrontement», selon Me de Montbrial
Jean-Jacques Bourdin «profondément affecté» par son éviction de la matinale de RMC
Le fossé se creuse entre Bruxelles et Orban: «on n’attend pas que l’UE nous dise ce qu’on a le droit d’utiliser»
Tags:
passage, comète, étoiles filantes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook