Insolite
URL courte
0 385
S'abonner

Un ourson qui aurait perdu sa mère est arrivé dans un village biélorusse en quête de nourriture. Il a été adopté par un habitant. Autrement, le bébé aurait pu périr dans la forêt ou être euthanasié.

Un fermier biélorusse n’en a pas cru ses yeux quand il a vu un ourson s’approcher de sa maison. En effet, les ours ne sont pas des habitués du village. Le petit a sans doute perdu sa mère et errait dans la forêt à la recherche de nourriture, supposent les gardes forestiers interrogés par l’homme, relate le média Planetabelarus.

Le fermier s’est adressé à toutes les institutions pertinentes pour signaler sa trouvaille et demander conseil. Les ours bruns sont une espèce protégée en Biélorussie et leur détention en captivité est passible d’une sanction sévère.

Sauvée de la mort

Les autorités sont unanimes: le petit animal doit être relâché dans la nature ou euthanasié. Des chasseurs ont passé deux jours à fouiller la forêt pour retrouver sa mère, en vain. Il était trop dangereux de laisser l’ourson sans défense dans les bois, et impossible pour le fermier de le tuer. Il a donc décidé de le garder.

Il s’agit d’une toute petite femelle. Il l’a baptisée Vassilissa et lui a même fait faire une pièce d’identité.

L’oursonne n’est pas agressive, au contraire, elle fait même des câlins. À l’avenir, elle pourrait rester à la ferme piscicole voisine et devenir une attraction pour les touristes. Son actuel propriétaire envisage de lui aménager un enclos confortable.

Lire aussi:

L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Un cri d’alarme des élus de la Loire adressé à l’armée
Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Tags:
Biélorussie, ours, ourson
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook