Insolite
URL courte
4940125
S'abonner

Contaminée par le coronavirus, une infirmière écossaise a informé ses amis de son état de santé sur sa page Facebook. Bien qu’elle n’ait présenté ni toux ni douleur thoracique, elle a été hospitalisée, souffrant de vomissements et de douleurs musculaires. Quelques semaines plus tard, elle est morte le 22 avril en soins intensifs.

Une infirmière du village écossais de Tweedbank infectée par le coronavirus est décédée le 22 avril, quelques jours seulement après son 60e anniversaire, a rapporté le conseil de santé NHS Borders sur sa page Facebook.

Selon le journal Daily Record, lors de sa maladie, l'infirmière qui travaillait dans le milieu hospitalier depuis plus de 30 ans a partagé sur sa page Facebook avec des amis son état de santé en décrivant ses symptômes. Elle a remercié sa famille et ses amis pour leurs soins et a dit qu'elle était malade depuis deux jours, mais sans toux ni douleur thoracique.

Sans symptômes ordinaires

Cependant, au cours des derniers jours ayant précédé son hospitalisation, elle s'est plainte de douleurs dans les muscles et les ligaments et de vomissements. À l'hôpital, l’infirmière a été mise sous respirateur pendant une semaine. Elle est décédée mercredi 22 avril.

Son frère cadet a écrit sur Facebook qu'elle avait toujours fait ce qu'elle aimait et avait pris soin des autres tout comme de sa famille, de ses amis et de ses collègues. «Je ne peux pas croire que je ne la reverrai plus», a-t-il commenté.

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Tags:
pandémie, Covid-19, Écosse, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook