Insolite
URL courte
91026
S'abonner

Dotées d’améliorations mécaniques faites par l’entreprise Ruf, une Gemballa Avalanche de 1986 construite sur la base de la Porsche 930 Turbo sera mise aux enchères en juillet en Grande-Bretagne. Le prix de départ de ce bolide qui n’existe qu’en 15 exemplaires n'a pas été indiqué.

La maison Coys mettra aux enchères le 11 juillet au palais de Blenheim en Grande-Bretagne une voiture rare: une Gemballa Avalanche de 1986 construite sur la base de la Porsche 930 Turbo, indique son site officiel.

​La Gemballa Avalanche est apparue en 1985 et coûtait environ 700.000 dollars (645.000 euros). Elle se distinguait de la Porsche 930 Turbo par sa carrosserie, son habitacle revisité et un ensemble d'améliorations mécaniques faites par l’entreprise Ruf.

Les heureux propriétaires d'une Avalanche étaient principalement des stars du show business et des hommes d'affaires, notamment le rappeur américain Vanilla Ice.

Le modèle est équipé d'un moteur turbocompressé de 374 chevaux, dont la puissance est transmise aux roues arrières (propulsion) via une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports dotée d'une première vitesse «dog-leg», c’est-à-dire que le premier rapport est remplacé par le deuxième.

Son prix

Le bolide comprend également un système d'échappement double et des jantes en aluminium de 17 pouces HRE Performance. Il est chaussé de pneus Michelin Pilot SX.

Le prix de cette perle rare qui n’existe qu’en 15 exemplaires n'a pas été communiqué. Cependant, lors d’une vente aux enchères Sotheby’s en 2017, une Gemballa Avalanche a été estimée à 145.000-180.000 livres sterling (166.000-206.000 euros).

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Voiture de police incendiée à Mulhouse: la motivation des délinquants se dessine
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
«Un tramway du diable» ôte la neige des rails en Russie - vidéo
Tags:
vente aux enchères, véhicule, Porsche, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook