Insolite
URL courte
0 140
S'abonner

Une vidéo montrant un dauphin du Gange nager dans les eaux du fleuve indien, a été postée sur Internet. Des images rares d’une espèce en voie d’extinction

Un agent de l’Indian Forest Service a posté sur Twitter une vidéo d’un dauphin du Gange, nageant dans le fleuve, dans la région de l’Uttar Pradesh. On y voit l’animal apparaître un bref instant à la surface, avant de replonger dans l’eau. Le mammifère y est aisément reconnaissable, grâce à son long rostre (museau).

«Le dauphin du Gange, notre animal aquatique national, qui vivait autrefois dans le système fluvial Gange-Brahmapoutre-Meghna, est désormais en danger. Ils vivent en eau douce et sont pratiquement aveugles, avec de petites fentes à la place des yeux», explique sur Twitter Akash Deep Badhawan, l’agent qui a filmé la vidéo.

Menacés par la pêche et la pollution

Ces images sont d’autant plus précieuses que les dauphins du Gange sont une espèce en voie d’extinction. En 2017, une étude estimait leur population à 5.000 individus.

«Le dauphin du Gange est toujours chassé pour sa viande et son huile, qui sont toutes deux utilisées en médecine. L'huile est également utilisée pour attirer le poisson-chat dans la pêche au filet. La pollution industrielle, agricole et humaine est une autre cause grave de dégradation de son habitat», explique le Fonds mondial pour la nature (WWF) sur son site Internet.

L’organisation précise néanmoins que la sous-espèce, appelée dauphin de l’Indus, a vu ses effectifs augmenter, en particulier au Pakistan, passant de 1.200 individus en 2001 à 1.816 aujourd’hui.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Tags:
fleuve, espèces menacées, Pakistan, Gange, Inde, dauphins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook