Insolite
URL courte
241575
S'abonner

Des passants ont trouvé une tortue alligator, une espèce très rare et très dangereuse datant des dinosaures, dans un parc des Alpes-Maritimes. «Elle n’avait rien à faire là», selon un spécialiste.

Des promeneurs sont tombés sur une tortue alligator dans le parc départemental de Vaugrenier, à côté d’Antibes (Alpes-Maritimes) le 28 avril, relate France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une première dans le département.

​«C’est une espèce très rare, très dangereuse qui date des dinosaures. Elle est inconnue dans les Alpes-Maritimes. Elle n’avait rien à faire là», souligne auprès du média Patrick Villardry, ancien président de la Société de défense des animaux qui a été contacté par ceux qui ont fait cette rencontre impromptue.

Cette espèce, scientifiquement nommée Macrochelys temminckii, est originaire de l'Amérique du Nord. «Sa mâchoire est si puissante qu’elle peut sectionner un doigt immédiatement», poursuit le spécialiste. Ces reptiles, mesurant entre 65 et 75 centimètres et pouvant peser jusqu’à 100 kilos, peuvent vivre 70 ans.

Abandonnée car trop agressive?

Normalement, cette tortue vit dans les eaux douces et ne sort qu’une fois par an pour pondre, selon M.Villardry qui suppose que l’animal a été abandonné par un particulier, probablement parce qu’il devenait trop agressif.

Elle est protégée, inscrite en annexe III de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), ou convention de Washington. Sa vente est interdite depuis 1989. Un arrêté en vigueur en France depuis août 2004 oblige tout propriétaire à faire une déclaration.

La tortue en question a été confiée à un particulier qui possède un certificat de capacité. Elle sera ensuite placée dans un zoo marin, informe Patrick Villardy.

Lire aussi:

Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
Alpes-Maritimes, tortues, reptiles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook