Insolite
URL courte
3100
S'abonner

Dans le comté britannique de Kent, des policiers armés appuyés par un hélicoptère ont été dépêchés à la chasse d’un tigre qui, d’après les alertes, s’était échappé d’un zoo et se cachait dans la forêt. Cependant, arrivés sur les lieux, les forces de l’ordre ont réalisé que l’animal sauvage n’était qu’une sculpture, relate la BBC.

Un chat sauvage lâché dans la nature dans le Kent. Arrivés dans le village britannique d’Underriver en pleine quête d’un prédateur se cachant dans les bois, les policiers ont été accueillis par la «maîtresse» de l’animal sauvage, la sculptrice Juliet Simpson:

«Je les ai accompagnés jusqu’à la sculpture, ils ont bien ri et pris beaucoup de photos», cite la BBC.

En effet, cette histoire à la fois absurde et comique s’est produite le 2 mai. Dans un communiqué, la police du comté précise que plusieurs agents et un hélicoptère ont été envoyés à Underriver par mesure de précaution après une alerte.

En apprenant que la police était à la recherche d’un dangereux félin rôdant dans les alentours, Mme Simpson s’est directement dirigée vers sa sculpture réalisée en résine et grillage à poule il y a environ 20 ans et installée non loin de sa maison.

Une foule de policiers armés

«Toute une foule de policiers est venue du côté du champ voisin. Ils savaient déjà qu’il s’agissait d’une fausse alerte, donc je leur ai demandé : "Voulez-vous que je vous présente mon vrai tigre?"», raconte cette dame de 85 ans à la BBC.

Et d’expliquer que sa sculpture grandeur nature qui se trouve à une trentaine de mètres du sentier a été conçue pour ressembler à un vrai animal.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
Royaume-Uni, tigres, fausse alerte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook