Insolite
URL courte
1612431
S'abonner

Si vous avez découvert dans votre grenier ou sous-sol quelques objets curieux de l’époque de vos grands-parents, vous comprendrez sans doute ce qu’a ressenti ce Britannique lors qu’il a découvert sous sa maison un tunnel vieux de plusieurs centaines d’années.

Il arrive parfois qu’une vieille maison cache quelque secret que son propriétaire ne découvre que par pur hasard. L’histoire de Jake Brown de Plymouth en est une preuve convaincante, relate Plymouth Live.

​Un jour, buvant son café devant la porte d'entrée du sous-sol de la maison où il avait récemment emménagé, l’homme a remarqué une portion de mur décoloré, non loin de l’entrée d’une ancienne cave à charbon actuellement utilisée pour du stockage.

«La curiosité et un peu d'ennui ont pris le dessus sur moi, après quoi j'ai pris une perceuse et ai commencé à faire des trous dans le mur», raconte-t-il au quotidien.

Une fois qu’il a fait deux trous, l’un pour regarder et l’autre pour y passer une lampe, il a réalisé qu'il s'agissait d'une autre cave. Après qu’il a percé un trou suffisamment grand, il s’est glissé à l'intérieur pour explorer.

«J'ai été ravi de constater que le plafond voûté en pierre était en très bon état et que la cave mesurait cinq mètres de profondeur, trois de haut et trois de large».

Plusieurs objets retrouvés

Une brève inspection a confirmé que l'espace était couvert depuis de nombreuses années. D’après Jake Brown, la cave a été utilisée comme un espace pour stocker toutes sortes d’objets restés après la restauration de la propriété. Une seule question subsistait: depuis combien de temps exactement cette cave était dissimulée?

Continuant ces recherches dans l’obscurité, l’homme est enfin tombé sur des bouteilles, des pots de peinture et les restes d'un journal.

Si les pots de peinture, extrêmement dégradés, avaient suffisamment de détails qui prouvaient qu’ils remontaient aux années 1950 et 1960. Les bouteilles portaient des marques qui faisaient penser au début des années 1900.

C’est finalement le journal qui a donné une réponse plus exacte. Parmi de nombreux fragments, l’homme a réussi à en découvrir un qui portait la date de 1964. Ce qui signifie que la cave était inaccessible depuis plus de 50 ans.

Par la suite, l’historien local Richard Fisher lui a raconté que la propriété datait de 1835 et qu’à l’époque, les maisons possédaient effectivement plusieurs caves et sous-sols.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
Plymouth, secret, maison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook