Insolite
URL courte
399
S'abonner

Des images de la grêle qui s’est abattue sur une région du Mexique ont été relayées sur les réseaux sociaux. Certains internautes ont constaté une forte ressemblance entre la forme des grêlons et celle du nouveau coronavirus, et l’ont interprétée comme un «appel divin» à rester à la maison.

Une pluie de grêle de forme insolite est tombée dans l’État du Nuevo Léon au Mexique. Les internautes ont partagé des images de ces grêlons qui leur ont rappelé celles illustrant le nouveau coronavirus.

​Des habitants de la ville de Montemorelos, où ces intempéries se sont passées, ont décrit des boules de glace de forme sphérique couvertes de pointes, tout comme la particule virale du coronavirus. Certains ont qualifié cet incident de «message de Dieu» appelant à rester chez soi pendant la pandémie.

​Ce même type de grêle a été aperçu ces mêmes jours à l’autre bout du monde, dans la ville chinoise de Qingdao, d’après certaines publications sur Twitter.

​Début avril, une vidéo montrant des grêlons semblables avait été filmée dans le Michigan, aux États-Unis, et partagée sur YouTube.

Ce phénomène a été expliqué par le météorologue de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), José Miguel Vinas, interrogé par le quotidien 20 Minutos. Selon lui, il s’agit d’un processus habituel inhérent aux grandes tempêtes. Les grêlons se heurtent, s’écrasent et fusionnent, ce qui conduit à leur formation.

«Ce n’est pas une sphère de glace qui tombe mais un disque écrasé par un coup très violent ou une fusion de grêle de différentes tailles qui revêt une forme étoilée», a-t-il ajouté.

Selon les derniers chiffres de l’Université Johns-Hopkins, au moins 54.346 cas de contamination et plus de 5.660 décès ont été recensés au Mexique.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Tags:
pluie, tempête, Covid-19, grêle, Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook