Insolite
URL courte
8188
S'abonner

Après avoir contracté le coronavirus, le batteur du groupe de métal américano-philippin Death Angel est tombé dans le coma. Il est convaincu d’avoir croisé dans sa torpeur Satan sous une apparence féminine. Cette «rencontre» l’a poussé à changer d’avis sur le diable et certaines habitudes de sa vie.

Un membre du groupe de métal américano-philippin Death Angel affirme avoir rencontré Satan alors qu’il était dans le coma à cause du coronavirus, relate le San Francisco Chonicle.

Le batteur de 47 ans, Will Caroll, a contracté le Covid-19 après une tournée en Europe et est resté dans un état critique pendant deux semaines en mars dans un centre médical californien. Il a été placé sous ventilation artificielle dans le coma.

Selon le musicien, dans ses cauchemars, Satan a pris l’apparence d’une femme pour venir le voir en l’accusant d’être paresseux, avant de le transformer en un monstre ressemblant à Jabba le Hutt, le monstre en forme de limace de la saga Star Wars.

«Je vais toujours écouter du métal satanique et j'aime toujours Deicide et des groupes comme ça. En ce qui concerne ma vie personnelle et mon expérience de ce que j'ai vécu, je ne pense pas que Satan soit aussi cool qu’avant», a expliqué au Chronicle le musicien.

À la suite de cette expérience le batteur a toutefois décidé de ne plus consommer d’alcool et de marihuana.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Moyen-Orient: nouvelle Guerre froide entre la Chine et les États-Unis
Tags:
groupe musical, coma, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook