Insolite
URL courte
0 151
S'abonner

Dans un centre spécialisé en Australie, un dauphin réclame l’attention des humains en leur rapportant divers objets récupérés au fond des eaux. L’absence de touristes pour le nourrir en cette période de pandémie pourrait expliquer ce comportement.

Un dauphin a pris l’habitude de rapporter des objets trouvés en mer aux bénévoles d’un centre australien, relate ABC News mercredi 20 mai.

 Les travailleurs du Barnacles Cafe et du Dolphin Feeding Center, dans l’État australien du Queensland, ont ainsi eu la surprise de voir un dauphin nommé Mystique leur ramener des bouteilles, des morceaux de bois et des coquillages, en les tenant sur son rostre. Les bénévoles ont partagé des photos de cette expérience sur Facebook.

«Un dauphin mâle apporte des objets sur son rostre ou son bec, puis il nous les présente avec soin. Nous devons lui donner un poisson en retour. Nous ne l’avons pas entraîné pour cela, mais il nous force à le faire», déclare à ABC News Lyn McPherson, une bénévole chargée de nourrir les cétacés.

Manque de visiteurs

Le Dolphin Feeding Center de la baie de Tin Can propose en temps normal aux visiteurs de nourrir les dauphins. Sa fréquentation peut dépasser les 200 visiteurs par jour pendant les vacances scolaires, rapporte ABC News.

Le fait que le centre soit en partie fermé au public, à cause de la pandémie, influe sur le comportement du dauphin Mystique. Il tente d’attirer l’attention des bénévoles pour obtenir de la nourriture.

«Depuis que nous sommes fermés au public, il le fait de plus en plus. Parfois, il amène 10 objets à la fois, et il les aligne comme il doit le faire pour avoir du poisson», explique encore à ABC News Lyn McPherson.

Un autre dauphin accompagne également Mystique dans ses déplacements, mais se montre moins démonstratif face aux humains, précise ABC News.

Les restrictions d’accès au centre ont été assouplies le 16 mai, pour permettre de nouveau aux visiteurs de contempler les cétacés.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
Covid-19, Australie, dauphins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook