Insolite
URL courte
1232
S'abonner

Parfois, pour découvrir un fossile d’un animal préhistorique, il ne faut pas creuser les couches de sol comme le font les paléontologues. Cette Américaine a seulement regardé par terre lors d’une promenade et a découvert la dent d’un requin géant qui vivait il y a des millions d’années.

Au cours d’une promenade avec son chien dans la réserve naturel Eglin, dans le nord-ouest de la Floride, l’Américaine Kayla Klatt a découvert par hasard la dent d’un mégalodon, une espèce de requin géant préhistorique qui peuplait l’océan entre il y a 23 et 3,6 millions d'années, écrit le Northwest Florida Daily News.

La découverte a été faite dans la soirée du 11 mai sur une route de gravier que la femme a emprunté des dizaines de fois en deux mois.

«La lumière a brillé dessus de la bonne façon et j'ai pensé: "Ça ressemble à une dent"», a-t-elle raconté.

Le matin, la femme est retournée sur le lieu avec une amie et a récupéré la dent. Des paléontologues locaux lui ont confirmé ensuite que le fossile appartenait à l'espèce Carcharocles megalodon, le plus grand requin ayant vécu sur Terre. Selon des études, les mégalodons atteignaient 18 mètres de long, c'est-à-dire qu'ils étaient trois fois plus longs que les grands requins blancs.

Selon le musée d'histoire naturelle de Londres, une dent de mégalodon pourrait atteindre environ 18 centimètres. Chaque animal pouvait avoir près de 276 dents alors que la force de sa morsure atteignait de 108.514 à 182.201 newtons. À titre de comparaison, un humain a une morsure d'environ 1.317N. Le grand requin blanc en a une d'environ 18.216 N.

Lire aussi:

Sa Ford Mustang fait trop de bruit: un voisin met de la mousse dans son pot d’échappement – images
La plus grande économie d’Europe au seuil d’une puissante vague de faillites
Les résidents de la Mayenne filment des avions militaires dans le ciel
Tags:
paléontologie, Floride, requins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook