Insolite
URL courte
5153
S'abonner

Le ministre roumain des Sports, Ionut-Marian Stroe, s’est retrouvé en caleçon à la télévision nationale. Confinement oblige, il était en duplex pour une interview et pensait que seul le haut de sa tenue serait visible, mais la chute de sa webcam l’a trahi.

Moment embarrassant dimanche 24 mai à la télévision roumaine. Le ministre de la Jeunesse et des Sports Ionut-Marian Stroe a dévoilé son caleçon en direct lors d’un entretien accordé depuis chez lui en raison du coronavirus. Vêtu d’une chemise cintrée, l’homme politique était assis sur son canapé et avait positionné sa caméra de sorte que le bas de son corps ne soit pas visible, jusqu’à ce que l’inévitable se produise.

Le ministre de 40 ans a rapidement rattrapé sa caméra, mais le mal avait été commis. Malgré l’expression sans équivoque du présentateur, il a continué son intervention comme si de rien n’était, espérant que sa tenue pour le moins décontractée n’ait pas été aperçue.

Il a évoqué la construction d’un chemin de fer qui assurera la liaison entre l’aéroport Henri-Coanda et la gare du Nord à Bucarest, rapporté le quotidien Evenimentul Zilei.

Avec humour

Ionut-Marian Stroe est revenu avec humour sur l’incident dans une publication sur Instagram dans laquelle il apparaît en short. «Dimanche matin, à la maison, les tenues sont plus décontractées, même lorsqu'on donne des interviews», justifie-t-il en légende.

Il affirme ne pas avoir honte d’être devenu viral, et ne juge pas nécessaire de s’excuser. «Je sais que tous ceux qui sautent pour critiquer portent des pantalons et des chaussures de ski à la maison», ironise-t-il.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
Le risque d'une guerre à grande échelle avec la Palestine évalué par l'ambassadeur d’Israël en Russie
Tags:
bourde, sous-vêtements, webcams, télévision, Roumanie, ministre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook