Insolite
URL courte
6613
S'abonner

Recevoir des pizzas non commandées amusait au début ce sexagénaire belge. Au bout de neuf ans, les livreurs qui peuvent se présenter à n’importe quelle heure, de jour comme de nuit, sont devenus son cauchemar, relate le quotidien Het Laatste Nieuws.

Le calvaire de Jean Van Landeghem, 65 ans, a commencé il y a neuf ans lorsqu’il a reçu un chargement de pizzas qu’il n’avait pas commandé. Au début, il a pensé à une erreur d’adresse. Mais les livraisons se sont poursuivies.

«Cela peut arriver à n’importe quelle heure de la journée, une fois on m’a même livré 14 pizzas à la fois», a-t-il confié au Het Laatste Nieuws.

«Il est même arrivé qu’on me livre une commande que je n’avait pas passée à deux heures du matin!»

«Je deviens nerveux»

À chaque fois, il a refusé les livraisons et ne les a jamais payées.

«Je n’en dors plus. Je deviens nerveux dès que j’entends une mobylette dans la rue», tempête-t-il, affirmant qu’il s’agit d’un acte malveillant de quelqu’un de son entourage.

Selon lui, une de ses amies vit la même chose, depuis neuf ans elle aussi.

La police n’ayant pas pris son cas au sérieux, il promet «un sale quart d’heure» à celui qui a tout organisé lorsqu’il sera identifié.

L’autre chose qu’il déplore est le gâchis de nourriture et l’argent perdu pour les restaurateurs et les livreurs.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Tags:
pizza, livraisons, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook