Insolite
URL courte
0 26
S'abonner

Des habitants de l'Alabama ont vécu une rencontre pour le moins désagréable avec un alligator. Il a tué un chien et a voulu garder son corps pendant plusieurs heures. Habitués à voir ces reptiles dans la nature, les voisins sont désormais préoccupés par la sécurité de leurs enfants.

Aux États-Unis, des habitants de Daphne, dans l’Alabama, ont l’habitude de voir des alligators. Néanmoins, ils sont désormais préoccupés par l’incident qui a eu lieu la semaine dernière, rapporte la chaîne de télévision WKRG-TV.

Des enfants étaient en train de pêcher quand ils ont vu quelque chose flotter. Il s'est avéré qu'il s'agissait d'un chien, a expliqué une habitante au correspondant. Ses voisins racontent avoir entendu des aboiements. Arrivés sur place pour vérifier, ils ont vu le prédateur s’approcher du chien mort pour l’attraper et l’emporter avec lui.

Un danger à craindre?

L'alligator a gardé le chien toute la soirée, précise la femme. Selon elle, il y en a toujours à proximité, mais elle n'avait jamais rien vécu de tel jusqu’ici. Elle craint donc que quelqu'un du quartier, surtout un enfant, ne soit blessé, voire pire.

Les voisins ont interrogé des habitants de la zone, mais jusqu'à présent, ils n’ont pas réussi à établir à qui appartenait le chien disparu.

Contactés par des journalistes, les autorités chargées de la gestion de la faune et de la flore disent qu'ils n'ont reçu aucune plainte.

Les alligators d'Amérique qui habitent dans l’Alabama peuvent atteindre 4,5 mètres. En juin, leur saison de l'amour continue. Ils sont ainsi plus souvent observés par les humains, expliquent des zoologistes.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
alligator, chiens, Alabama
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook