Insolite
URL courte
3223
S'abonner

Les météorologues britanniques ont été étonnés du fait qu’il ne pleuve pas sur Londres, sur le Kent et le Sussex, deux comtés du sud-est du pays, alors que leur radar montrait un nuage de pluie immense. Il s'est avéré que c'était un essaim de fourmis volantes.

Le radar du service britannique de météorologie Met Office a détecté un nuage de 80 kilomètres de large au-dessus de Londres et du sud-est d'Angleterre. Mais à la grande surprise des météorologues il n’a pas plu.

«Il ne pleut pas à Londres, sur le Kent ou le Sussex, mais notre radar dit le contraire», a tweeté le service.

«Le radar avait détecté en fait un essaim de fourmis volantes au-dessus du sud-est», ont-ils expliqué.

Ils ont précisé qu'en été les fourmis pouvaient prendre massivement leur envol pendant les jours chauds, humides et calmes.

Selon leurs évaluations, l'essaim en question pourrait compter des millions d'insectes.

Au Royaume-Uni de tels événements se produisent durant une période que les habitants appellent le Jour des fourmis volantes.

Des insectes inoffensives et bons pour la nature

Durant cette journée, de jeunes reines accompagnées de mâles quittent leur nid pour se reproduire et créer de nouvelles colonies.

La Société royale de biologie a annoncé qu’ils étaient inoffensifs et qu'il valait mieux ne pas y faire attention. Les scientifiques ont ajouté que ces insectes pouvaient améliorer la fertilité des sols et jouer un grand rôle dans la vie des plantes. C'est enfin de la nourriture pour les oiseaux.

Une vidéo publiée récemment sur les réseaux sociaux confirme cela. Les séquences montrent des mouettes en train de se délecter de cette nourriture abondante.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balles devant une église à Lyon - vidéos
Boris Johnson annonce le reconfinement de l'Angleterre
L’entrée de la grande mosquée de La Mecque défoncée par une voiture – vidéo
Tags:
fourmis, Kent, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook