Insolite
URL courte
3640
S'abonner

En Égypte, un homme disparu en janvier a été longtemps recherché par ses parents. Au mois de mars un corps leur a été présenté qu'ils ont identifié comme étant celui de leur fils. Sans attendre les résultats d'un test ADN le corps a été enterré, mais quatre mois plus tard l'homme a été retrouvé vivant.

L'histoire a commencé en janvier dernier, lorsqu’un homme du nom de Mohammed a disparu, relate le site Youm 7.

La famille a entamé ses recherches, mais sans résultat. Ses parents ont raconté aux journalistes que l'homme souffrait de troubles psychiques et pouvait s'absenter pendant plusieurs jours.

Deux mois plus tard, un parent travaillant dans une clinique locale a appelé la famille pour annoncer que le corps d'un homme avait été apporté à l'hôpital.

Presque tous ses proches ont identifié le corps comme étant celui de Mohammed.

Retrouvé vivant dans un cimetière

Un test ADN a été réalisé, mais la famille a décidé d'enterrer le corps fin mars, sans attendre ses résultats.

Quatre mois après, un groupe de jeunes a trouvé un homme qui errait dans un cimetière. Il a été conduit au commissariat de police où il a été établi qu’il s’agissait de l'homme disparu en janvier.

Pour l'heure, personne ne sait où Mohammed a passé les six derniers mois.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
disparus, cimetière, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook