Insolite
URL courte
94237
S'abonner

Un économiste roumain qui vit actuellement au Vanuatu a révélé une astuce qui lui a permis de rafler 14 fois la cagnotte du loto. La méthode est simple à condition de trouver une grosse somme d'argent pour débuter, relate l’Independent.

L'économiste et mathématicien roumain Stefan Mandel qui a déménagé en Israël avant de s'installer en Australie puis au Vanuatu a compris comment gagner au loto.

La méthode est simple, à condition de pouvoir collecter suffisamment d'argent pour débuter, rapporte l’Independent.

Stefan Mandel a calculé que pour une loterie dans laquelle il faut choisir six numéros situés entre 1 et 40 le nombre de combinaisons possibles est de 3.838.380.

L'étape suivante consiste à trouver des jeux où le jackpot est au moins trois fois supérieur au nombre de combinaisons possibles. Si le jackpot est, par exemple, de 10 millions d'euros et que le ticket coûte un euro, le gain, après avoir joué chaque combinaison, sera de 6.161.620 euros.

Il ne reste qu'à rembourser les investisseurs et à recommencer en achetant soi-même un plus grand nombre de tickets.

Les risques encourus

Stefan Mandel a réussi son astuce à 14 reprises au total, les deux premières fois en Roumanie, puis au Royaume-Uni et en Australie où cette méthode est actuellement interdite.

Sa méthode n'est cependant pas sans risque. CNews signale que la combinaison gagnante pourrait être trouvée par un ou plusieurs autres joueurs. Le jackpot sera alors divisé entre chacun d'entre eux et le reste pourrait ne pas suffire à rentrer dans les frais investis.

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Policiers brûlés à Viry-Châtillon: bagarre générale au moment du verdict à 1h du matin – vidéo
Femme poussée dans le métro parisien: «l’auteur de l’agression» interpellé, dit Marlène Schiappa
Un drone-kamikaze russe frappe des radicaux en Syrie – vidéo
Tags:
méthodes, jackpot, loto
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook