Insolite
URL courte
42629
S'abonner

Un voyage maritime en plein confinement s’est terminé de manière insoupçonné. Pensant que la Terre est plate, ces deux Italiens qui voulaient atteindre le bout du monde se sont perdus en pleine mer alors qu’ils cherchaient l’île de Lampedusa. Ils sont à la place arrivés sur l’île d’Ustica et y ont été mis en quarantaine avant de retourner chez eux.

Un couple italien originaire de Vénétie est parti chercher le bout du monde il y a quelques mois, en plein confinement, mais n’y est jamais parvenu, rapporte le 1er septembre le quotidien La Stampa.  

Selon le média, ces adeptes des théories platistes se dirigeaient vers l’île de Lampedusa pour prouver que la planète est plate et se sont perdus en pleine mer.  

Comme l’indique le quotidien, le couple a quitté sa région de manière illégale et est arrivé dans la ville sicilienne de Termini Imerese, dans la banlieue de Palerme, où il a vendu sa voiture et a acheté un bateau.

Salvatore Zichichi, médecin du Bureau de la santé maritime du ministère de la Santé, qui s’occupe des migrants, a raconté à La Stampa que la difficulté pour eux était de quitter la mer Tyrrhénienne et de passer par le détroit de Messine pour se diriger vers l’île de Lampedusa. Mais ils n’ont pas réussi à réaliser leur projet et se sont retrouvés sur l’île d’Ustica, au nord des côtes siciliennes.

«Ce qui est drôle, c'est qu'ils s'orientent à la boussole, un instrument qui fonctionne sur la base du magnétisme terrestre, un principe que, en tant que platistes, ils devraient rejeter», a indiqué M. Zichichi.

Tentatives de fuite

La Stampa relate que le couple épuisé a été interpellé et placé en quarantaine sur son bateau à Palerme, en Sicile, où il a tenté d’échapper au contrôle des autorités une première fois.

Ils ont renouvelé leur tentative une seconde fois. De nouveau rattrapés par une patrouille, ils ont décidé de regagner la Vénétie, comme le précise le quotidien.

Lire aussi:

Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Tags:
théories, bateau, Italie, voyages
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook