Insolite
URL courte
Par
6142
S'abonner

C’est ce qu’on appelle une belle boulette! Un gérant d’un restaurant new-yorkais confond les carafes de vin rouge et sert le plus cher à la carte, 2.000 dollars, commandé par des hommes d'affaires, à un jeune couple ayant commandé le moins cher. Personne ne s’est aperçu de rien, sauf le restaurateur qui a décidé de dire la vérité.

Le propriétaire de la brasserie française Balthazar à New York a raconté sur Instagram une histoire insolite qui a lieu dans son établissement. Un soir, quatre hommes d'affaires de Wall Street commandent le vin le plus cher à la carte, une bouteille de Château Mouton Rothschild à 2.000 dollars (1.690 euros).

L'un des deux gérants verse le Bordeaux dans une carafe. Au même moment, un jeune couple commande le vin rouge le moins cher, un Pinot noir à 18 dollars (15 euros), et demande à ce qu’il soit versé dans une carafe.

Mais voilà, les carafes sont inversées et le vin à 18 dollars est servi aux hommes d'affaires, tandis que le jeune couple reçoit le Château Mouton Rothschild.

La boulette découverte cinq minutes plus tard

Les deux tablées ne connaissant rien au vin, elles n'y voient que du feu. Cinq minutes plus tard, les deux gérants découvrent leur erreur et, préoccupés, en informent par téléphone le propriétaire qui arrive en toute hâte.

Sur place, il constate que l'ambiance festive à la table des hommes d'affaires est clairement renforcée par le vin qu'ils croient, à tort, être le plus cher du restaurant.

«Cela m'a mis face à un dilemme: faut-il avouer l'erreur du gérant ou leur permettre de continuer à boire du vin bon marché dans une ignorance heureuse», écrit M.McNally sur Instagram.

Il décide finalement de dire la vérité aux intéressés.

Ils quittent la brasserie, heureux

Souhaitant probablement faire bonne figure, un des hommes d'affaires confie: «J'ai pensé que ce n'était pas un Château Mouton Rothschild».

Le jeune couple se montre quant à lui enthousiaste: «C'est comme si la banque avait fait une erreur en notre faveur».

«Le problème, c'est que c'est moi qui a perdu 2.000 dollars, pas la banque», commenté le patron de la brasserie française, ajoutant que les deux tablées ont ce soir-là quitté le Balthazar le sourire aux lèvres.

«Mais la plus jeune des deux est clairement partie plus heureuse», conclut-il.

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
vin, brasserie, New York
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook