Insolite
URL courte
Par
3153
S'abonner

Un Chinois a passé trente ans à se cacher de la police avant d’apprendre qu’il n’avait jamais figuré sur la liste des personnes recherchées, relate le Beijing News.

Après 30 ans de cavale, un Chinois de 52 ans s'est rendu à la police et a avoué son «crime» d'avoir été impliqué dans une bagarre, pour constater qu'il n’avait jamais été recherché, a rapporté le Beijing News.

En apprenant cela, l'homme a fondu en larmes.

En 1990, Zhou a participé à une bagarre suite à une dispute à Yinchuan, dans la région autonome du Ningxia Hui, dans le nord-ouest de la Chine. Ne sachant pas s'il avait blessé quelqu'un, Zhou a fui les lieux après la rixe.

L’arrivée d’une voiture de police mal interprétée

Le lendemain matin, il a aperçu une voiture de police garée sur les lieux de la bagarre. Croyant qu’il était recherché pour une affaire criminelle, il s’est enfui. Pendant trente ans, il a travaillé dans les mines et les briqueteries ou ramassé les déchets à recycler. Ses deux parents sont décédés alors qu’il était en cavale.

Finalement, il a décidé de se rendre à la police qui n’a pas retrouvé son nom sur sa liste des personnes recherchées.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
bagarre, police, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook