Insolite
URL courte
4202
S'abonner

Considéré comme l'une des créatures les plus insaisissables jamais connue, un calmar à longs bras a été filmé par des scientifiques australiens. Il s’agit de la première observation dans son habitat naturel, dans des eaux profondes sur la côte sud de l'Australie.

Des scientifiques australiens ont publié le 10 novembre une vidéo d'un rare calmar à longs bras du genre Magnapinna filmée au large des côtes du continent. Les résultats de leur étude ont été publiés le 11 novembre dans la revue scientifique Plos One.

Le calmar à longs bras, également appelé calamar araignée, est réputé être l'une des créatures les plus insaisissables jamais connue. Il se distingue des autres par ses énormes tentacules qui peuvent atteindre jusqu’à huit mètres, soit plusieurs fois la longueur de son corps. Il a également une grande nageoire.

Ce calmar a déjà été vu au large des côtes australiennes, mais jamais auparavant les scientifiques n'avaient pu le filmer dans son habitat naturel, à une profondeur de 1.000 à 4.000 mètres, où la lumière du soleil n'arrive pas et la pression est mortelle pour l’homme.

Les observations précédentes

Le tournage a été réalisé avec une caméra spéciale lors d'une exploration des eaux profondes sur la côte sud de l'Australie. Au total, l’observation a été filmé environ 75 heures. En novembre 2015, avec un intervalle de 12 heures, deux calmars différents ont été immortalisés. En mars 2017, trois de plus. Les observations ont eu lieu pendant 25 heures. Les cinq mollusques étaient des espèces différentes.

«Ces observations, les premières dans les eaux australiennes, renforcent l'hypothèse d'une distribution cosmopolite et indiquent une distribution localement groupée avec des calmars trouvés à proximité spatiale et temporelle étroite les uns des autres», indique l'étude.

Lire aussi:

Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
océan, calmar, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook